Comment faire aimer les légumes à nos enfants?



Après avoir développer comment donner le goût de l’alimentation saine, j’ai pensé qu’il était important de donner des pistes pour tenter de faire aimer les légumes à nos enfants. Pour certaines mamans, qui sont convaincues de l’importance nutritionnelle des légumes, c’est parfois un véritable combat. Voici des astuces, pièges à éviter et autres recettes pour transmettre à vos enfants le goût des légumes.

mom and kid girl preparing healthy food

Pourquoi manger des légumes est si important?

Les dernières recherches scientifiques ont mis en évidence la corrélation entre une alimentation très carnée, pauvre en légumes et fruits et les maladies tels ques cancers, obésité…

Généralement les légumes sont souvent considéré comme accessoires. Encore trop souvent, ils sont cuits à l’eau puis recuits avec une quantité de beurre et de crème fraîche, ils ont perdu leurs valeurs et leurs saveurs.

Pourtant de tous les aliments, ils sont ceux sont les plus riches en minéraux. Ils sont riches en vitamine C, en provitamine A, en vitamines B, des fibres, des sucres, de l’eau et des protéines.

En raison de toutes ces qualités, ils devraient être en première place dans les assiettes familiales, qu’elles soient végétariennes ou carnées.

Comment faire aimer les légumes à nos enfant?

  • Tout d’abord, lors de la diversification alimentaire, il est conseillé de commencer par les légumes plutôt que les fruits. (bien que certains enfants boudent aussi les fruits mais c’est plus rare…)
  • Ensuite, il est important de choisir des fruits et des légumes de grande qualité, c’est à dire provenant de l’agriculture BIO car, outre leur richesse en nutriments divers, voyageant peu, ils sont plus frais, vivants et plus savoureux.
  • Ils doivent être de saison: les tomates que vous achetez en hiver sont sans saveur et vides de nutriments car elles proviennent des pays chauds ou sous serre.
  • Emmenez vos enfants faire les course au marché. Quel plaisir de découvrir les étals de couleurs et d’odeurs. Au retour, ils seront heureux de cuisiner les légumes qu’ils ont pu choisir eux-mêmes.
  • Si vous avez la chance d’avoir un potager, réservez-leur une bande où ils feront pousser des radis, des salades…

 

Et en cas de blocage complet sur les légumes…Que faire?

Astuces secrète: Introduisez les légumes cuits à un reste de céréales, un peu de farine, des aromates et faites des croquettes qui seront dégustées avec plaisir sans même qu’il ne se rende compte de quel légume s’y cache…;-)

Il faut savoir aussi que certains légumes correspondent plus particulièrement à une tranche d’âge. Ainsi, jusqu’à 3 ans, les légumes racines comme les navets, les carottes, les panais, potimarrons, courgettes, potirons sont bien adaptés.

Les légumes feuilles comme les épinards, les poireaux, les différentes sortes de choux seront peu à peu introduits. Idem pour l’oignon, l’ail ou l’échalotte. Les salades, tomates conviendront à l’enfant plus grand et l’adolescent appréciera l’aubergine, le poivron, le fenouil..

Et les épinards?

On s’obstine à le faire cuire en bouillie en leur faisant croire qu’ils contiennent plein de Fer qui les rendra fort comme Popeye. Mais, malheureusement cette stratégie n’est pas toujours la bonne. Changeons de tactique voulez-vous?

L’épinard n’ayant pas une saveur douce mais plutôt amère, il mérite d’être très peu cuit, voire cru, en salade avec un mélange de carottes râpées, de pommes émincées, de noix le tout arrosé d’une bonne huile de colza et d’un jus de citron.

Testez et vous me direz des nouvelles…

Et les choux?

Toute la famille des choux n’est en général pas aimée des enfants. Et pourtant, voici encore quelques subterfuges qui permettront à nos petits chérubins de découvrir petit à petit le goût et de s’y habituer.

Par exemple: pour faire découvrir le chou-fleur: couper les bouquets de chou-fleur cru, les plonger dans une pâte à beignet (farine, eau, sel, oeuf) et les faire frire 5 min dans de l’huile.

Pour le chou vert par contre, celui-ci sera braisé avec un peu d’huile, des graines d’anis en ajoutant un peu de lait de coco en fin de cuisson.

Et les poireaux?

Pour d’autres légumes, comme les poireaux par exemple, ils sont rarement apprécier tels quels, mais tous les enfants les aimeront en tartes.

N’oubliez pas qu’il est important de représenter le légumes sous différentes formes, sans insister et en variant la présentation, tout cela avec patience et amour.

L’éducation du goût commence très tôt et le plaisir doit être le fil conducteur dans la découverte des saveurs. L’assiette doit être belle pour le regard, odorante et savoureuse, même pour un tout petit enfant!

Et vous? quels sont vos astuces pour faire découvrir les légumes à vos enfants?

Partagez les avec moi dans les commentaires ci-dessous, je serais ravie de vous répondre!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *