Le secret pour prendre soin de sa santé en mangeant! Partie 1/2



Une des choses qui fait une grande différence dans la saveur d’un plat, ce sont bien les épices, mais, si dans certaines cultures elles font partie du quotidien, ailleurs, j’ai remarqué qu’on ne les connaît que très peu et encore moins leurs bienfaits sur notre santé. Pourtant, les inclure dans sa cuisine est d’une extrême simplicité. Les épices ont de tout temps fascinés les Hommes. On en trouve la trace écrite par les grands voyageurs comme Marco Polo, les explorateurs de continents comme Christophe Colomb et Vasco de Gama qui en ramenèrent plein leurs navires. Au Moyen Age les épices étaient synonyme de richesse et avaient autant de prix que l’or. Qu’en est-il aujourd’hui?

Indian spices

Les épices en Europe:

On connaît  les graines de moutarde ( il en existe plusieurs variés), le cresson, le raifort et le radis. Autour de la Méditerranée : la roquette, l’ail et les oignons sont connus depuis les Summériens.

La moutarde

est un crucifère comme le radis et le cresson. On utilise seulement trois variés couramment : la moutarde noire ( la plus piquante), la blanche ( grains jaunâtres – arôme agréable ) et la brune originaire d’Inde.

Les grains minuscules contiennent 4O % d’huile végétale, des protéines et un enzyme, la myrosine, qui fait digérer.
On l’utilise en grains, en pâte, en sauce et en poudre.

Les graines sont chauffées dans une poèle pour les faire éclater. Les petites graines jaunes sont excellentes avec les carottes râpées, le chou cru ou cuit et en yaourt.

Le Raifort

Proche de la moutarde. C’est une racine connue depuis les Grecs jusqu’aux Vikings. Râpé ou moulue il peut être utilisé dans beaucoup de plats. Il contient plus de Vitamine C que l’orange ou le citron !

Le raifort japonais, le Wasabi, est un peu plus fort.
Ses principes aromatiques disparaissent à la cuisson.

Les épices d’orient:

Le Gingembre

Son rhizome aromatique puissant est utilisé comme épice, aliment et médicament.  Originaire d’Asie, les marins chinois l’utilisaient contre le scorbut. A partir du 1er siècle, les marchands perses l’introduisent en Méditerranée.

Il se consomme frais, confis dans du vinaigre ou en poudre.  Il ajoute de la saveur citronnée aux marinades à la cuisson des viandes, des poissons, des légumes dont il relève le goût mais facilite la digestion.
Le gingembre cuit perd en fraîcheur mais gagne en force.  Il dynamise les compotes, les sauces et les soupes.
En pâtisserie, il est utilisé dans des cakes, des biscuits. Il entre aussi dans la fabrication de boissons rafraîchissantes d’été, de liqueurs et dans certains parfums.

Propriétés :

  • Remède contre mauvaise haleine
  • Soigne toux et rhume ( infuser 5 min. quelques lamelles de gingembre dans de l’eau bouillante).

Le Curcuma

Racine fraîche ou séchée en poudre, elle tient une place importante dans la cuisine indienne et on la retrouve dans les currys. Il peut remplacer le safran à moindre prix.

Il se marie aux légumes secs, aux chutneys, au riz, aux poissonx, aux œufs. Avec parcimonie  (risque d’amertume ).

Propriétés :

  • Riches en anti-oxydant ( la curcurmine).
  • Anti-inflammatoire, anti-virale, anti-bactérien, antifongique, anticancéreux.
  • Soigne les coupures.
  • Utilisé aussi dans les teintures de textiles,  les colorants alimentaires, colorant de produits cosmétiques naturels.

 

La Cardamone

Son goût évoque le citron, le poivre et l’eucalyptus.

Si vous voulez harmoniser votre thé : mettez quelques grains de cardamone avec une pincée de cannelle et/ou de gingembre et 1 clou  de girofle.

On l’utilise dans les currys. On peut la broyer dans un petit moulin et en parfumer le yaourt ou les boissons rafraîchissantes.

Propriétés :

  • effet rafraîchissant et stimulant connu depuis l’antiquité en Inde.
  • Favorise la digestion et parfume l’haleine
  • Tonifiante, stimule la digestion.

 

Les Clous de Girofle

Connus en Chine et en Inde depuis 3OOO ans. On utilise les boutons floraux du giroflier dont l’origine remonte aux Philippines ( les Iles Moluques) et ramené par les navigateurs portugais en Europe au 16è siècle. Les clous de girofle entrent dans la composition du henné. En Europe, il est utilisé dans le parfum « l’Air du temps » de Nina Ricci.

Plantés dans une orange de façon à la recouvrir complètement, ils peuvent parfumer l’armoire à linges et embaumer la maison. Ils parfument aussi les pots-au-feu, les marinades, les choucroutes.

Moulus ils se retrouvent dans les currys, relèvent le goût des viandes, des sauces, des biscuits, des pains d’épices

Propriétés :

  • en dentisterie naturelle.
  • contre l’haleine fétide ( en croquer en mâchant)

  

Vous aimez cet article? Partagez-le! Merci :-)


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *