7 clés pour réussir à faire ses graines germées facilement!



Récemment, on m’a demandé quel était la manière la plus simple pour faire ses graines germées à la maison.  Alors, si vous avez envie de vous aussi créer un mini-jardin d’hiver et avoir la pêche et bonne mine… suivez le guide…
graine germée

Quel est l’intérêt des graines germées?

Ce qu’il faut savoir en premier lieu, c’est qu’elles sont de véritables petites bombes concentrés de nutriments! Pour tout vous dire,  les cosmonautes en ont fait l’essai avec succès!

La particularité de la germination est que les valeurs nutritionnelles des graines augmentent de façon spectaculaire quand elles germent! En effet, il y a  une production d’enzymes, de chlorophylle (stimulant de la production de globules rouges) et de magnésium.
Elles contiennent les 8 acides aminés essentiels. Les vitamines sont centuplées (de 10 à 1000 fois!).
En quelques jours, une céréale germée rivalise en vitamine C avec des fruits comme l’orange, le cassis, l’argousier!
Vous imaginez, avec 10g ou 20g de pousses de poireau, on profite de la valeur nutritionnelle de 5kg de poireaux adultes crus! Moi, je dis que c’est pratique, encore faut il savoir prendre le temps de les faire et surtout comment ne pas rater son coup!

7 clés pour faire ses graines germées facilement

Faire ses graines germées en image!
La technique de germination est identique pour toutes les graines à quelques variations pres dans la durée de croissance et le choix du germoir. (vous en trouverez en magasin Bio, sinon un bocal fera l’affaire). Procédez par étape de difficulté. Commencez par les graines les plus faciles qui germent en 48h et puis faites germer celles qui demandent plus d’attention.
12h à 24h: azukis, haricots mungo, pois chiche
10h à 12h: blé, lentilles, seigle, avoine…
4h: tournesol décortiqué, alfalfa, sésame.
1) Recouvrez largement les graines d’eau tiède, brassez avec une fourchette pour favoriser la réhydratation. Au bout d’un moment, l’eau se colore au contact des pigments.
Des que la graine est gorgée d’eau, la coque se ramollit et se fend sous la poussée du germe. Jetez les coques vides qui flottent.
2) Placez une étamine avec un élastique sur le bocal, vider l’eau de trempage et rincer abondamment, vider, égoutter.
3) Videz l’eau et rincez plusieurs fois pour éliminer les impuretés et laissez respirer la graine à l’air libre. Sans air, le germe s’asphyxie et fermente.
Rincez sert à réhydrater, rafraichir, enlever les odeurs, évacuer les gazs et la fermentation des sucres. Soyez délicat pour ne pas briser les germes.
4) Egouttez complètement pour éviter la stagnation d’eau et laissez l’entrée du bocal dégagée. L’air est aussi important que l’eau! L’erreur courante est le manque d’aération. Mettez vos bocaux à 45 degré sur un égouttoir, ouverture vers le bas pour favoriser une meilleure circulation.
5) Continuez à rincer 1 à 2 fois par jour à l’eau tiède ou fraiche.
6) Evitez absolument l’exposition aux rayons du soleil direct, cela peux en effet faire augmenter la température de 10 degré ou plus. Donc, couvrez vos bocaux avec un linge.
7) Apres le dernier rinçage, essorez délicatement vos pousses. L’excès d’humidité nuit à la bonne conservation. Conservez les pousses au réfrigérateur dans un récipient dur pour éviter de les écraser et garnissez en le fond d’un papier absorbant. Mieux vaut les consommer dans les 2 jours. Les pousses vertes de gardent jusqu’à 7 jours.
Enfin, ne jetez pas l’eau de rinçage, donnez la à vos plantes!
En suivant ces conseils, vous ne devriez pas avoir de moisissures, signe d’un manque d’air, d’un excès d’humidité ou de chaleur.
Et vous, faites-vous vos graines germées? 
Avez vous des conseils ou trucs à faire partager?
Répondez à ces questions en laissant un commentaire ci-dessous.

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *