Comment cuire sans nuire à ma santé?



Parmi tout les types de cuisson et les matériaux qu’il existe aujourd’hui, nous avons parfois du mal à nous y retrouver. Suite à nombreuses de vos questions, j’ai tenu à partager avec vous un tour d’horizon des différents modes de cuissons à privilégier pour une cuisson saine et savoureuse sans risque pour la santé!

Les matériaux à privilégier:

  •  L’acier inoxydable 18/10 de qualité supérieure est un matériau de grande qualité et ce pour la cuisson de tous les  aliments. Comme son nom l’indique, il est inoxydable. Neutre aux aliments et non poreux, il peut aussi s’employer sans graisse. De plus, il retient tres bie la chaleur. Son seul inconvénient est son prix élevé, mais c’est un article que l’on peut conserver toute une vie et sa résistance est irréprochable. Il permet de réaliser des cuissons tres saines sur le plan diététique tout en restant savoureuse sur le plan gastronomique.
  •  Les ustensile à revêtements anti-adhésifs dénués de PTEF (téflon) sont aussi de très bons matériaux pour la cuisson à sec. De fabrication assez récente, ils sont disponible sous la forme de poêle émaillée en acier sur lesquelles est fixé un revêtement à base de schiste ( dénué de Téflon). Ce revêtement est durable et à prix abordable. Il ne s’altère pas, permet une économie de matière grasse et d’énergie pour la cuisson. Il supporte de hautes températures et est neutre aux aliments.
  •   Le verre (Pyrex) est également un matériau propre et résistant.

 

Les matériaux à éviter:

  • Le cuivre, la fonte, l’acier ordinaire ou la terre cuitePeu pratique à l’usage et présente des inconvénients. Faible résistance thermique et réactions toxiques avec l’aliment (pour le cuivre), oxydation et décoloration des préparations (pour l’acier ordinaire), altération des gouts et porosité (fonte), peintures et vernis contenant du plomb (terre cuite).
  • Le Téflon et aluminium sont à proscrire absolument car cause des dangers pour notre santé, surtout si ils sont utilisés à long terme. De plus, ils produisent des réactions chimiques par le chauffage des aliments!
 

Les différents types de cuisson:

 
La cuisson à vapeur est une méthode très saine qui permet de cuire les aliments avec la vapeur d’eau. La température n’excède jamais les 95 degrés lorsque les ustensiles sont munis d’un couvercle en forme de dôme. Dans le cuit-vapeur, les micro et macro nutriments bénéfiques à la santé sont gardés intacts. C’est un procédé de cuisson intéressant pour la préparation des aliments non biologiques car les résidus toxiques sont éliminés automatiquement dans l’eau d’ébullition.
 
 
La cuisson à l’étouffée est également une méthode très saine car l’aliment est cuit à petit feu dans sa propre eau. La température ne dépasse pas les 90 degré (si le feu reste au ralenti). cette méthode respecte les aliments, les minéraux, les oligos éléments et les vitamines. Idéal pour les légumes de cultures biologiques, viandes, poissons et céréales.
 
 
La cuisson au wok est également très saine car elle permet de saisir les aliments sans les cuire complètement en leur centre.
 
 
 
 
 
A éviter:
  • La cocotte-minute
  • Les grillades, les fritures et les barbecues. 
  • La cuisson à l’eau quant à elle présente peu d’intérêt nutritionnel et diététique.

 

Et le micro-onde?

Son coté pratique et rapide séduit encore et toujours mais n’y aurait-il pas un prix à payer du point de vue de la santé?
Pour mieux comprendre, je vous invite à remonter un peu dans l’histoire…
 
 
En fait, c’est à la fin de la seconde guerre mondiale que de nombreux pays, dont les Etats-unis se retrouvent avec un stock important de générateurs d’impulsions produisant les ondes radars (appelés aussi magnétrons).
Souhaitant pouvoir recycler ce matériel, une firme américaine eu la bonne idée de faire appel à quelques chercheurs pour en trouver une utilisation destinée aux ménages de l’après-guerre!
 
La magnétron produit des ondes électromagnétiques qui agitent de manière importante l’eau contenue dans les aliments. Les micro-ondes pénètrent jusque dans les structures moléculaires qu’ils transforment, modifiant ainsi la forme spatiale des molécules d’origine. de plus, les aliments sortant du four sont encore chargés en radiation pendant 10 minutes environ. Notre tube digestif est donc exposé à ces ondes électro-magnétiques! 
 
Ces ondes sont nocives! De nombreuses expériences faites sur des tissus humains ont prouvés qu’elles provoquent des brulures cutanées. In vitro, elles sont à l’origine de troubles gastriques divers, mais surtout ces ondes électromagnétiques dénaturent les aliments qu’ils réchauffent en altérant ses qualités nutritionnelles mais aussi son énergie vitale.
 
Le très réputé journal Américain “The Lancet” dévoile les résultats d’une étude scientifique prouvant que le four à micro-onde altère la structure de certaines protéines contenues dans les aliments. Après leur passage dans le four à micro-onde, elles deviennent neuro-toxiques!
De plus, les acides gras contenus dans les aliments subissent eux aussi une modification de leur structure par un phénomène d’oxydation à l’origine de formation de radicaux libres. Et pour finir, les ondes électromagnétiques ont une action perturbatrice sur les systèmes endocriniens et immunitaires.
Bref, c’est bien un mode de cuisson à bannir de nos cuisines tant il cause du tord, et certainement pour les enfants et les nourrissons!
 
Vous aimez cet article? Partagez-le! Merci 🙂 


4 thoughts on “Comment cuire sans nuire à ma santé?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *