Les bienfaits de la sève de bouleau



Durant l’hiver, l’organisme, comme le reste de la nature, fonctionne au ralenti. Les repas lourds en calories, qui servent utilement à lutter contre le froid, surchargent nos émonctoires qui peinent à éliminer l’ensemble des déchets. Il est plus que bénéfique d’accompagner sa diète alimentaire par la prise d’un excellent dépuratif et draineur général : la sève de bouleau !
Que contient elle?
La sève de bouleau fraîche est très proche par sa composition du lait maternel, du sang et de l’eau de mer, le chlorure de sodium en moins.  Cette dernière est riche en sels minéraux tels que le calcium, le magnésium, le sodium et surtout le potassium. Elle contient également des mucilages, des flavonoïdes, des hormones végétales, des oligo-éléments tels que cuivre, fer, soufre, manganèse et en particulier du zinc, trop rare dans l’alimentation, 17 acides aminés dont l’acide glutamique, revivifiant et stimulant, des antioxydants, des sucres sous forme de fructose et du salycicate de méthyle, un analgésique, anti-inflammatoire et diurétique efficace.
Que fait elle?
Reine de la détox et du drainage, la sève de bouleau reminéralise l’organisme tout en drainant les organes tels que le foie et les reins.  Elle a le remarquable pouvoir naturel de balayer en douceur l’acidose générée par les déséquilibres alimentaires, aliments acidifiants, auxquels s’ajoute le stress hivernal.
Les naturopathes recommandent de consommer la sève de bouleau fraîche, pure, naturelle et certifiée biologique en programme de 5 litres pour 21 jours à raison de 25 cl par jour.
Pour profiter au mieux d’une cure de sève de bouleau, il est important de l’accompagner d’une alimentation pauvre en sucres (pâtisserie) et en aliments d’origine animale (viande, produits laitiers).
Attention: 
La sève de bouleau doit être choisie sans pasteurisation, sans nanofiltration, sans conservateurs, sans alcool, sans micro filtration et sans flash de pasteurisation (entraînant la mort des enzymes et des levures). 
Ne pas confondre jus et sève ! Le jus de bouleau n’est en aucune manière comparable à la sève de bouleau fraîche. Il est en effet obtenu par simple décoction de feuilles, il y a donc cuisson, alors que la sève de bouleau fraîche coule naturellement et directement de l’arbre, elle est consommée sans modification.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *